#001 Marie Poniatowski

UN PETIT DÉJEUNER AU ROCH HÔTEL AVEC
MARIE PONIATOWSKI

 

Fondatrice de Stone-Paris, Beautiful Mum de Tess, 12 ans

 

 

Bienvenue dans PORTRAITS, notre nouvelle rubrique dans laquelle nous allons vous présenter de nouvelles Mums inspirantes qui nous livreront leurs Bons Plans autour d'un petit déjeuner, d'un goûter, d'un petit thé... tout simplement autour d'un moment chaleureux et so "lifestyle" car nous donnerons rendez-vous à ces "Beautiful Mums" dans un hôtel branché de la capitale...

Pour notre premier PORTRAIT de MUM, j'ai choisi de vous présenter Marie Poniatowski, fondatrice de la marque de bijoux STONE PARIS,  dont je suis juste la plus grande "Fan" ! Demandez à Fanny qui tient la boutique boudoir STONE de la rue des Saint-Pères : elle vous dira qu'elle me croise souvent !

Marie Poniatowski incarne la parisienne par excellence, simple, sans fard ni artifices, elle est discrète et élégante à l'image de ses sublimes créations. Elle imagine des bijoux qui traduisent ce qu'elle est et ce qu'elle aime : des bijoux poétiques et facile à porter... 

C'est donc parée de toutes mes sublimes créations Stone que nous avons été avec V rencontrer Marie, dans le boutique Hôtel Le Roch, un vrai clin d'oeil pour Marie car c'est sa soeur Sarah Lavoine dont elle est très proche qui l'a entièrement décoré. Marie est douce, calme, d'une gentillesse incroyable et tellement généreuse.

#PORTRAIT

Comme beaucoup des mamans que nous rencontrons au fil de nos interviews, c’est la maternité qui a provoqué un déclic chez Marie Poniatowski et c’est l’année de la naissance de sa fille Tess qu’elle a créé sa marque. Comme si la maternité était un révélateur... Marie Poniatowski était assistante à la mise en scène dans le cinéma, un métier passionnant mais instable et imposant un rythme de vie "décousu" : des périodes de grosse activité, puis de longues pauses et souvent peu de vacances l’été. C'est donc lorsqu'elle était enceinte que Marie a décidé de changer de métier car celui-ci devenait incompatible avec la vie qui allait s'offrir à elle.

Marie aimait les bijoux depuis toujours et s’étonnait de la différence entre New-York et Paris. À New-York on trouvait de nombreuses marques de bijoux que les femmes prenaient plaisir à s’offrir seules, tandis qu'en France il n’y avait pas d’intermédiaires entre les bijoutiers luxueux et classiques de la place Vendôme et les bijoux fantaisie. Marie a été élevée par une maman indépendante - qui avait elle-même monté sa boîte de décoration d’intérieur - et s’était vue inculquer le goût de l’effort et celui de se lancer depuis son plus jeune âge. C'est à 33 ans qu'elle décide alors de créer sa marque de bijou.

Enceinte de Tess elle crée sa première collection de chez elle : elle imagine et dessine les bijoux qu’elle aime, ceux qu’elle voudrait porter : des bijoux inspirés des bijoux anciens et toujours avec des diamants : sa pierre préférée et sa marque de fabrique ! En 2004 Colette la lance en prenant ses bijoux en exclusivité dans sa boutique de la rue du faubourg Saint Honoré. Quelques mois après c’est Liliane Jossua qui les met également en vente chez Montaigne Market d’abord à Saint Barth puis à Paris. Stone Paris est lancée !

Les points de ventes vont se multiplier partout dans le monde très rapidement jusqu’à l’ouverture en 2013 de sa première boutique à Paris VIème, rue des Saint Pères.

Marie a réussi son pari de démocratiser la joaillerie et en est très fière ! Elle présente désormais 2 collections par an pendant la Fashion-Week et a des clientes fidèles qui ont de 5 à 77 ans !

 

BRAVO MARIE PONIATOWSKI ET LONGUE VIE À STONE PARIS

 

IMG_9657.jpg
 

#D’où vient le nom “ Stone ” ?  Qu’est ce qu’il évoque ?

Je cherchais un nom qui fonctionnait également en anglais. Un mot court qui soit simple à prononcer. C’est mon mari Pierre qui m’a soufflé le nom. Pierre en anglais. Stone.
 

#Comment décrirais-tu ta marque en 3 mots ?

#Féminine
#Raffinée
et surtout Facile à porter !
 

#Est-ce que tu te souviens de ton premier bijou ? Qu’est ce qu’il t’évoquait ?

C'était une alliance en saphir et en diamants. Ma grand-mère était alsacienne et il y avait une tradition dans la famille qui était de se transmettre ce bijou de mère en fille l’année de ses 15 ans. Ma mère l’a eu de ma grand-mère, puis ma tante et ensuite moi à mes 15 ans. Je la transmettrais à Tess pour ses 15 ans.

 

#Ton meilleur et ton pire souvenir professionnel ?

Mon meilleur c’est sans hésitation le "oui" de Colette qui m’a lancée. Sans elle je ne serais pas là où je suis aujourd’hui. 
Et le pire c’est quand j'étais enceinte (sur le point d’accoucher de Tess !) et à la recherche d’un atelier pour fabriquer mes créations. J’étais en rendez-vous dans un atelier de la place Vendôme qui venait de me dire non. L’angoisse, le dépit et la fatigue ont provoqué une quinte de toux tellement forte que l’atelier a fini par dire Oui de peur que je n’accouche sur place !
 

#Quels sont tes prochains projets ? Tes rêves ?

D’abord la refonte de mon site et l’ouverture du eshop courant 2017 ! Je travaille dessus en ce moment et c’est très prenant. Et ensuite ouvrir d’autres boutiques. J’aimerais en ouvrir une à Londres prochainement !

 

#Qui est ton icône, ton modèle, la femme qui t’inspire ?

Je n’ai pas une mais une multitude de femmes inspirantes, principalement des actrices hollywoodiennes des années 50 et 60. J’aime la féminité qui se dégage de cette époque, de femmes comme Gloria Swanson par exemple.

 

#Comment concilies-tu vie pro et vie perso ? Quels sont tes secrets, tes astuces ? Comment te ménages-tu des moment clés avec ta fille ?

J’ai travaillé pendant 7 ans de la maison pour être le plus possible avec elle. Et maintenant je suis présente tous les soirs pour l’aider à faire ses devoirs et je suis là quand il le faut. Toute ma famille et mon bureau sont à deux pas de chez moi. Je fais tout à pied c’est très appréciable et ça me fait gagner du temps !

 

#Quels moments aimes-tu partager avec elle ? Est-ce que vous avez des rituels à deux ?

Nous avons notre petit rituel matinal : on prend notre petit déjeuner ensemble tous les matins. Je n’ai qu’une fille, j’ai une relation très fusionnelle avec elle. Mais pour autant je déteste le concept d’enfant roi. C’est important d’apprendre les valeurs et le goût de l’effort.

 

IMG_0577.jpg

#LES GOOD TIPS DE MARIE


#Quel parfum portes-tu ?

Je mets le Parfum Bonpoint depuis la naissance de ma fille car je souhaitais un parfum doux qui ne soit pas incommodant pour Tess lorsque je la portais dans mes bras. Je ne l’ai finalement jamais quitté !

 

#Quels sont tes produits de beauté fétiches ?

Je suis "fan" de la crème Sisleÿa de chez Sisley, j'utilise le teint compact secret camouflage de chez Laura Mercier qui ne me quitte jamais ! Pour les cheveux ce sont les shampoings David Lucas et pour le maquillage c'est Nars.

 

#Sport, no sport ? Détox, secrets de forme, secrets minceur ?

Je fais de la boxe. J’adore parce que c’est un super cardio, un excellent défouloir et surtout c’est ludique !
Je suis ANTI régime. Je n’en ai jamais fait et je passe mon temps à expliquer à mes copines qu’il ne faut surtout pas en faire ! Je pense que les régimes détraquent le corps à force de privation. Ma philosophie : manger de tout en petites quantités et compenser les excès en faisant "light" les jours qui suivent. Je transmets ça à ma fille en lui apprenant à manger équilibré et surtout à s’écouter ! 
 

#Pour relâcher la pression ?
Où trouves-tu le calme ?

J’ai un rythme dense et peu de temps pour moi mais j’ai un rituel chaque semaine, je m’accorde une parenthèse magique : j’ai une masseuse merveilleuse qui vient à la maison et me fait des massages revitalisants qui me reboostent !

 

#Quelles sont tes bonnes adresses ?

Mes restaurants fétiches :

Chez Colette. J’y suis comme à la maison et j’y suis allée tous les mercredis après l’école avec ma fille pendant de nombreuses années.
J'adore aussi le Bar de la Croix Rouge qui est situé à deux pas de ma boutique parisienne.
L'adresse du moment c'est évidemment Clover Grill d’abord parce que Élodie et Jean-François Piège sont des amis et aussi pour leur viande à tomber !
Une adresse incontournable pour manger japonais c'est Yamamoto pour son poisson le plus frais de Paris.
J'aime aussi aller à la Belle Époque, car finalement je vais avant tout dîner dans les endroits des gens que j’aime !

 

Mes hôtels coups de coeur : 

À Paris : Le Roch Hôtel & Spa où nous sommes aujourd'hui : ce sublime hôtel décoré par ma soeur Sarah Lavoine, pour déjeuner ou pour dîner, un lieu incroyable.

À Bali : The Legian où je suis allée pendant de nombreuses années en famille. Depuis quelque temps je préfère louer des maison, principalement des maisons au Cap Ferret tous les étés, mais je rêverais de repartir faire un safari en Afrique. Je l’ai fait pour les 80 ans de ma grand-mère et c’est sans hésitation le plus beau voyage du monde !

 

#Un Good Tips Kids-friendly ?

Un jeu en famille ! J’ai fait récemment un "Escape Game" au HintHunt avec ma fille et des amis : nous sommes enfermés dans une pièce et avec notre équipe nous avons 60 minutes pour résoudre une série d’énigmes et retrouver notre liberté. On a adoré ! On a battu le record de quelques secondes nous étions supers fiers !

 

Merci à notre photographe Alexandra MEURANT pour ce très beau reportage et à l'Hôtel LE ROCH de nous avoir accueillies avec gentillesse.

STONE PARIS
60, rue des Saints-Pères, 75007 Paris

HÔTEL LE ROCH
28, rue Saint Roch, 75001 Paris

 

Constance de Schompré