#003 Meet Dominique Paul

LES "KIDS GOOD TIPS" DU COOL DAD :
DOMINIQUE PAUL

Restaurateur
Cool Dad de Vladimir 9 ans, Joseph 8 ans, Camille 5 ans

 

Il incarne l'homme moderne parisien et l'entrepreneur par excellence. Bon-vivant, élégant et tellement sympa, Dominique PAUL est avant tout un passionné : à la tête des bistrots les plus en vogue de la Capitale, il gère d'une main de maître son activité de restaurateur très prenante et sa vie de famille. Dominique a bien voulu m'ouvrir les portes de chez lui pour nous présenter sa "team" de 3 magnifiques boys: Vladimir, 9 ans, Joseph 8 ans et Camille 5 ans, qui m'ont accueilli avec enthousiasme.

Une famille qui donne envie, et surtout une très belle histoire pour Dominique Paul qui a continué d'écrire l'histoire de sa famille restaurateurs de père en fils.

Diplômé de la prestigieuse école de commerce L'EDHEC, Dominique a ensuite rejoint le Groupe familial dont l'activité est principalement la restauration et une partie "traiteur événementiel", pour y faire ses armes. Pendant plusieurs années il s’occupait du développement du Groupe ce qui lui a permis de découvrir de l'intérieur le monde de la restauration. C'est en 2008, qu'il a voulu voler de ses propres ailes. Il crée alors La Compagnie des Établissement Parisiens et s'associe avec son beau-frère, alors que ses deux frères restent travailler dans le Groupe familial.

En effet, c'est le frère de son épouse Émilie qui avait le célèbre Bistrot de Paris situé rue de Lille, dans le 7ème arrondissement et Dominique s’est associé avec lui dans le but de développer une collection de "vieux bistrots" à Paris, un rêve d'enfant...

C'est donc courant 2008 qu'ils acquièrent le bistrot RENÉ, un vieux restaurant détenu par une famille depuis plus de 50 ans. En réalité, Dominique et son associé ont racheté tous leurs bistrots à des vieilles familles de restaurateurs indépendants avec une jolie promesse : celle de ne pas dénaturer leur rêve et de respecter le travail qui avait été fait depuis des décennies. En 2010, c'est le plus mythique des bistrots parisiens GEORGES qu'ils intègrent dans leur collection. Avoir pu mettre la main sur cette institution était également un rêve pour ce "couple" d'entrepreneurs passionnés. La carte est écrite à la main depuis 40 ans, rien n'a bougé, tout est resté dans son jus ce qui fait également le bonheur des habitués. Dominique nous confie que chaque bistrot a sa clientèle, par exemple au moment de la Fashion Week il faut s’y prendre à l’avance pour avoir une table chez Georges, car c'est l’endroit où il faut être !!! Le bistrot de Paris rassemble quant à lui plus le milieu de l'Édition, de la culture, les marchands d’art et les politiques.

FRED a rejoint le groupe en 2014, c’est le plus vieux Bouchon Lyonnais de Paris créé en 1945. Vous pourrez y déguster une cuisine régionale car là-bas c’est la tradition sous toutes ses formes : très bonnes viandes, gibiers et lyonnaiseries ! Leur dernier bébé SAVY est en plein cœur du triangle d’or de la capitale, on l'appelle "le plus petit des grands bistrots", niché en plein milieu des maisons de Haute Couture. Ici s'y retrouve le milieu des médias et celui de la Haute Couture et on y déguste des vraies spécialités bistrotières. Ces amoureux des plaisirs de la table voulaient se diversifier et aborder la restauration et leur métier au sens large et viennent de racheter un petit vignoble dans le Beaujolais.

Dominique est un vrai homme d’affaire, sa journée commence comme celle d'une vie de bureau classique, c'est à dire tôt le matin mais à la différence de cette dernière, elle se termine tard le soir. Il tourne dans tous ses restaurants au gré des besoins, de l’affluence, de la présence de ses copains qu'il prend aussi le temps de voir, ou pour saluer ses fidèles clients. Le soir il lance le service et s’assure que tout aille bien avant de filer retrouver sa famille.

Le groupe compte 60 salariés dont 5 dans les bureaux et le reste dans les restaurants. Dominique gère la partie finance, l'administratif, le marketing et toute la communication tandis que son associé s'occupe des Ressources Humaines et de la sélection des vins

DES PROJETS ?  D'abord continuer de s’occuper de leurs "bébés" mais ces deux businessmen ne sont jamais insensibles à une belle opportunité qui se présenterait... car selon Dominique, il reste quelques pépites à acheter qu'ils suivent de très près !

Le week-end, notre "Cool Dad" s’astreint à moins travailler car seulement 3 restos sur 5 sont ouverts, alors seulement lorsque c'est nécessaire il couple une sortie en famille avec par exemple un petit tour au Musée D'Orsay et emmène ses kids déjeuner au Bistrot de Paris. Au mois d'Août il est "off" et s'autorise en plus 2 semaines par an pour faire un break. Sportif, il partage beaucoup avec ses garçons avec qui il rêve de constituer une équipe de rugby... Dreams Never End !
 

Chez FRED, Chez GEORGES, Chez RENÉ, Chez SAVY, au Bistrot de Paris... Allez tester une de ces bonnes adresses et vous aurez peut-être l'occasion d'y croiser Dominique PAUL, un papa canon et very Friendly !

#Quel « Papa » es-tu ? Papa Poule ? Papa Cool ?

Papa super poule, mais qui sait montrer les dents quand il le faut. Avec 3 garçons la notion d’autorité n’est pas un vain mot…

 

#Des Bons Plan restos « Kids- Friendly » & « Parents Happy » à Paris et ailleurs où tu prends plaisir à aller avec tes kids ? Que dans tes restos ou ailleurs ? D’ailleurs tes restos sont ils « kids-friendly » ?

Nous habitons à Saint-Cloud, mais je passe le plus clair de mon temps dans Paris. Le week-end, si je ne travaille pas, j’essaye de trouver des sorties qui ne nous ramènent pas forcément en plein cœur de la ville. Quand il fait beau nous allons déjeuner à vélo dans une des guinguettes du Parc de Saint Cloud.
Parfois nous tentons l’aventure jusqu’à la porte Dauphine, au restaurant de mon ami Johann Il Cottage… animaux, jeux, etc… tout y prévu pour les familles. Une vraie respiration !

 

 

De temps à autre, nous organisons le combo : IMA / Chez René, ORSAY / Bistrot de Paris, Musée en Herbe / Georges… Il y aurait un guide à écrire sur ces itinéraires !

Dans mes restaurants, Menu enfant et sets de tables à colorier (OMY) font partie de la panoplie « Kids Friendly » que j’ai mis à disposition des familles avec enfants… Principalement ceux qui sont ouverts le samedi midi (Chez Fred, 190 boulevard Pereire, Paris XVIIème) – Chez René 14 boulevard St Germain, Paris Vème – Bistrot de Paris 33 rue de Lille, Paris VIIème)

 

 

#Quels sont pour toi les 4 Hôtels que tu pourrais dire les plus sympas en famille et « kids –friendly » (ça peut-être dans le monde entier) ?

Nous passons chaque année quelques jours en famille à l’Ermitage à Evian, au bord du Lac, c’est un vrai dépaysement, presque une retraite ! Le service y est professionnel, sans être pesant. Les animateurs du kids resort ne manquent pas d’inventivité pour occuper nos bambins !


Pour un voyage plus lointain, le Six Senses de Yao Noi (Thaïlande). Le paradis sur terre, avec en prime la gentillesse des Thaïlandais pour le bonheur de toute la famille.

six.jpg

 

 

#Les week-ends avec tes kids ça ressemble à quoi ?

L’objectif principal consiste à leur trouver BEAUCOUP d’occupations ! Ils ont tellement d’énergie. Le samedi démarre par une matinée à l’école américaine. Ce qui me permet d’aller faire un peu de sport. Ensuite nous partons au Polo Club pour les activités sportives (Escrime, Tennis, Foot, Echec…). Dimanche matin, vélo entre amis dans la vallée de Chevreuse...

Le déjeuner est l’occasion de tous nous retrouver en famille. Une fois les devoirs terminés, en fin d’après-midi, vient le moment tant attendu de la soirée cinéma : on regarde un film en famille, tous blottis dans le canapé, en mangeant des pop-corn ! Je les emmène parfois voir des matchs de rugby… J’essaye de les initier à ce sport que j’aime tant. Mais je me rends bien compte que c’est moi le plus heureux pendant le match !

 



#Partages-tu des activités sportives ou autres avec tes kids ?  Quelles sont les choses que tu tiens absolument à faire avec tes kids ?

Depuis quelques années, nous partons skier tous les 4, « entre hommes ». Je les récupère à la sortie de l’école et nous filons gare de Lyon pour 2 jours de ski non stop dans les 3 vallées. On rentre le dimanche soir sur les rotules, mais la tête bien aérée, et surtout remplie de bons souvenirs.

 

#Quels sont vos projets de vacances cet hiver en famille ? Vous êtes plutôt ski ou soleil ?

J’aime beaucoup le ski, et cette ambiance si particulière ! J'ai beaucoup de chance car c’est aussi le cas de ma famille. Donc cette année nous repartons dans les Alpes pour les vacances de février. L’année dernière fut notre première expérience au Soleil. Un voyage incroyable au Cambodge et en Thaïlande qui m’a largement consolé de ne pas aller skier !

 

#Comment fais-tu pour concilier ta vie de « DadEntrepreneur » prenante et ta vie de famille ?

Je dois dire que parfois ce n’est pas évident. Les moments en famille sont surtout réservés au week-end… En semaine, mes journées ne se terminent généralement pas avant 22h… Du coup je tente de profiter de chacun des instants qui me sont donnés avec ma famille. Le matin est un rituel : je lève tout le monde, on se prépare, et direction l’école ! C’est l’occasion de passer un peu de temps ensemble, même si c'est court. C’est précieux. Nous envisageons de revenir habiter dans Paris, ce qui me permettrait de repasser voir mes enfants le soir entre 18 et 20h, avant de repartir travailler…

 

#As tu des projets ou des rêves que tu souhaiterais réaliser en famille ?

Un rêve non, plutôt un fantasme ! Celui de monter une équipe de rugby avec mes fils… Ou mieux, un groupe de rock ! Chacun son instrument… Moi la guitare, Joseph au piano, Camille à la batterie et Vladimir au micro !… Mais quand ils en auront l’âge, je serai trop vieux et certainement plus du tout à la page pour eux !

 


#Être PAPA c’est ?

… le grand écart permanent ! De nos jours, les papas sont polyvalents. Ils doivent donner un cadre, rassurer, trancher… Mais aussi savoir écouter, comprendre, partager ses émotions… Et évidemment remplacer Maman quand elle n’est pas là ! Mais plus que tout je pense que mon job de papa, c’est de donner le maximum d’atouts à mes enfants pour qu’ils aient une vie heureuse, et surtout celle qu’ils auront choisie !

 

Constance de Schompré