#007 Meet Mikael Petrossian

LES KIDS GOOD TIPS DU COOL DAD :
MIKAËL PETROSSIAN

 

Cofondateur de Yoom Dim sum et Directeur de la restauration du groupe Petrossian
Cool Dad de : Vadim 5 ans et Georgia 2 ans

 

Cette semaine nous allons à la rencontre d'un nouveau Cool Dad qui nous régale les papilles: Mikaël PETROSSIAN, ancien financier, Papa Poule et cofondateur à succès des restaurants YOOM ! 

Mikaël nous accueille chez lui entouré de sa femme Anaïs et de ses deux Cool Kids Vadim 5 ans et Georgia 2 ans. Mikaël est l’incarnation de la célèbre expression qui dit que "le fruit ne tombe jamais loin de l’arbre" ! Issu d’une longue lignée de restaurateurs (les célèbres Petrossian) Mikaël décide de ne pas suivre la tradition familiale et choisit la voie de la finance. Après son bac, il intègre donc la célèbre université Paris Dauphine pour y faire un DESS de finance et de comptabilité. En 2004, à la fin de ses études il entre à la banque Rothschild en stage, puis ensuite dans la prestigieuse société KPMG pour y faire du conseil. Tout au long de ses études puis ensuite de ses premières expériences professionnelles, Mikaël travaille dans les restaurants familiaux et se découvre une passion et un goût pour la cuisine.

En 2009, à la suite d’une opportunité de départ pour Londres qui tombe à l’eau Mikaël s’interroge… A-t-il vraiment envie de continuer dans le conseil ? Avec un ami rencontré chez KMPG ils commencent tous les deux à réfléchir à l’idée de monter quelque chose ensemble dans le domaine de la restauration... Un domaine qu'il connaissait finalement bien ! Mikaël décide alors de voyager pour trouver des inspirations... Il trouve, entre Shanghaï, Hong Kong et Londres, la bonne idée : le dim sum, délicieuse bouchée asiatique encore méconnue en France et à Paris. Lui et son associé décident de se former à la cuisine et s’enferment pendant 1 an dans un atelier pour y apprendre cet art ancestral. En septembre 2010, au bout d’un an de formation et d’élaboration de leurs recettes, ils ouvrent leur premier restaurant dans le quartier so bobo du 9ème arrondissement et encore mieux, dans la rue des Martyrs tant convoitée par les nouvelles enseignes : YOOM nait.

Le succès est immédiat et pendant les premiers mois les gens font la queue sur des dizaines de mètres dans la rue pour y déguster les fameux dim sum de chez Yoom ! Débordés par le succès le restaurant ouvre sans interruption 7 jours sur 7. Un succès fulgurant ! Comme le produit était très nouveau en France ils ont bénéficié pendant les 2 premières années d’une presse énorme qui leur a apporté énormément de clientèle....

En 2012 ils décident d’ouvrir leur deuxième restaurant rue Grégoire de Tours dans le 6ème arrondissement de Paris. Forts du succès de leur première expérience ils décident de ne pas communiquer sur l’ouverture. Mais le quartier est différent, la clientèle également et le restaurant peine à se remplir. Les 2 premières années furent calmes et finalement par le bouche à oreilles le restaurant finit par trouver son publuc et devient finalement le restaurant qui fonctionne le mieux de tous aujourd'hui ! La même année, en septembre, YOOM ouvre à la maison de la Chine place Saint Sulpice Rive Gauche. Une adresse plus confidentielle et ouverte uniquement le midi mais qui bénéficie d’une clientèle d’habitués et de fidèles. YOOM continue à surfer sur son succès et ouvre un comptoir en 2014 aux Galeries Lafayette puis l’année dernière un nouveau restaurant rue des Dames dans le 17ème, un quartier en plein essor.

Mikaël et son associé encadrent désormais une équipe de 44 personnes ! Mikaël travaille soit de chez lui soit directement dans ses restaurants puisqu’il adore garder ce contact avec ses équipes et avec sa clientèle. Il refait même régulièrement des incursions dans les cuisines pour former les équipes ou élaborer de nouvelles recettes. Mikaël, en vrai passionné, a même rédigé un livre de cuisine Dim Sum comme à Hong Kong dans lequel il partage ses meilleures recettes de dim sum sucrés et salés.

En parallèle du succès de YOOM, Mikaël, infatigable passionné, garde un pied dans les affaires familiales et s’occupe en parallèle de la restauration du groupe Petrossian. Il élabore la carte et accompagne les équipes. Un monde très éloigné de la finance et du conseil, dans lequel Mikaël s’épanouit au quotidien ! Depuis 5 ans sa femme Anaïs travaille à ses côtés et s’occupe de la vente des dim sum aux autres établissements ainsi que de la communication et du marketing des enseignes YOOM. En effet, YOOM fourni également ses produits à des adresses de prestiges comme chez Colette, le Café Marly ou récemment l’Hôtel de Paris à Saint Tropez. Mikaël fourmille d’idées de nouveaux projets en permanence et vient de lancer sa marque de mochis glacés : AYAMI.  Ils seront partout l’année prochaine mais sont d’ores et déjà à découvrir dans les restaurants Yoom !

Un business man qui reste très présent pour ses kids qu'il accompagne à l'école tous les matins malgré son emploi du temps chargé. Les vacances en famille sont un moment précieux et Mikaël n'hésite pas à partager avec nous ses Bons Plans de l'été !

Rendez-vous chez YOOM si vous ne connaissez pas, vous aller adorer !
Et beaucoup de succès à venir pour AYAMI !

#Quel « Papa » es-tu ? Papa Poule ? Papa Cool ?

Plutôt cool. J’ai du mal à être autoritaire avec mes enfants …

 


#Des Bons Plan restos « Kids- Friendly » & « Parents Happy » à Paris et ailleurs où tu prends plaisir à aller avec tes kids ?

Nous allons souvent chez Non solo Pizze, 5 rue Mesnil, dans le 16ème arrondissement à Paris. L’équipe est très sympa et c’est kids-friendly mais surtout les pizzas sont délicieuses. Nous sommes tous de grands fans de pizzas !
Il y aussi dans un autre registre Le Chinatown Olympiades, rue d’Ivry, dans le 13ème, juste au dessus du magasin Paris Store. Il faut faire un peu abstraction du cadre mais les spécialités cantonaises et l’ambiance de ce grand restaurant sont à découvrir si vous ne connaissez pas… On adore y faire des grandes tables rondes avec des amis et leurs enfants. Ensuite, on va faire des provisions de fruits exotiques chez Paris Store.


 

 

#Un hôtel (ou plusieurs) que tu pourrais dire « kids –friendly » en dehors de Paris (ça peut être partout dans le mooooonde entier ) ?

Je dirais le Dinarobin (Beachcomber), à l’Ile Maurice, où nous étions l’été dernier. On profitait aussi de la plage et des restaurants de l’hôtel Paradis qui est juste à côté. Le service est très attentif, le personnel adorable, la cuisine variée et bonne. Quoi demander de plus. Nous avons passé de supers vacances !

 

 

 

#Les week-ends avec tes kids ça ressemble à quoi ?

Le samedi matin, j’emmène notre fils Vadim au judo.
J’adore cuisiner pour les enfants le week-end et essayer de leur faire découvrir de nouveaux produits et de nouveaux goûts. Ils sont souvent curieux mais il faut quand même être très créatif et ça ne marche pas à tous les coups …
Après, notre petite faisant la sieste, on en profite pour se reposer. L’après-midi, on sort les enfants pour faire du vélo et du skate… En fin d’après midi, j’amène Vadim à un cours parents-enfants de Karaté (sport que je pratique depuis plus de 20 ans). C’est un vrai moment de partage et de complicité tous les deux !
Le dimanche, c’est déjeuner avec les grands parents et/ou les cousins dont ils sont très proches. Et l’après-midi, on en profite pour se retrouver avec des amis et tous les enfants au parc ou chez l’un d’entre nous.



 

#Partages-tu des activités sportives ou autres avec tes kids ? Quelles sont les choses que tu tiens absolument à faire avec tes kids ?

Oui, étant moi-même passionné de sports (karaté, planche à voile, …). Il est important pour moi de partager et transmettre mes passions à Vadim qui est lui-même très tonique et sensible au sport. Il fait donc du judo depuis deux ans, et je l’initie doucement au karaté.
Je me suis aussi remis au skate pour partager encore plus de moments avec lui. J’ai hâte que ma fille grandisse pour qu’elle nous rejoigne dans ces activités.
J’adore également cuisiner avec les enfants. Notre grande spécialité est la pizza !



 

#Quels sont tes prochains projets de vacances avec eux ?

On part en famille une semaine dans le sud de la France en juillet. Puis, direction Miami que l’on va découvrir en août.



 

#Comment fais-tu pour concilier ta vie de « DadEntrepreneur » prenante et ta vie de famille ?

Ce n’est pas toujours évident mais je peux compter sur ma femme qui est très présente auprès des enfants.
Je profite des enfants surtout le week-end. La semaine, je ne suis malheureusement pas là tous les soirs pour le dîner. En revanche, le petit déjeuner c’est sacré. On se réveille tous 30 minutes plus tôt pour faire un vrai repas tous ensemble. C’est un rituel que l’on a toujours eu quand j’étais petit avec mes parents et qui pour moi est LE repas convivial de la journée.

 

 

#Être PAPA c’est ?

La plus grande aventure de ma vie !

Valerie Kaykac