#074 Meet Emilie Albertini

LES GOOD TIPS "KIDS" DE LA COOL MUM :
EMILIE ALBERTINI

 

Présentatrice TV - Co Fondatrice de la marque THE EMME STORE
Cool Mum de Romy 7 ans

Ce que j'aime le plus dans ce que je fais ce sont les rencontres, toujours différentes mais tellement enrichissantes. J'ai rencontré Emilie ALBERTINI parce que je lui ai commandé un pantalon canon de sa toute récente marque THE EMME STORE et je lui ai tout de suite proposé une interview sur le webzine parce que je l'ai tout simplement trouvé trop sympa !

Emilie est Corse originaire de Bastia, elle est arrivée à Paris en 1997 pour faire des études de langues alors qu’elle avait 18 ans, mais elle s’est vite rendue compte qu’elle ne serait finalement jamais professeur d’espagnol. Emilie avait envie de profiter de sa nouvelle vie d’étudiante parisienne mais à tout de même réussie à décrocher un DESS. Passionnée d’écriture et très attirée par le métier de journaliste, elle commença par faire un stage à la télévision chez RESERVOIR PROD avec Jean-Luc Delarue, Emilie y fait de très belles rencontres et crée un vrai réseau. Stagiaire « édito » elle préparait les sujets, des enquêtes, s’occupait des shoppings pour les plateaux, partait en tournage et de ce fait apprend sur le terrain un vrai métier. En septembre 2004, elle se fait repérer par la femme de son rédacteur en chef à qui on avait proposé une mission de mode sur France 5. La personnalité d’Emilie plait et on lui propose d’être a l’antenne dans ce nouveau programme intitulé l’Atelier de la mode ! Emilie prépare une petite chronique pour faire les looks, diffusée le samedi et présentée par Virginie Mouzat, la rédactrice en chef de Vanity Fair. Emilie adorait la mode mais n’avait jamais pensé à faire carrière là-dedans. Alors la voilà partie, penser les looks des invités à moins de 100, une petite chronique qui était une bouffée d’air frais dans une émission plutôt sérieuse.

Elle continue à vouloir faire des sujets car elle se dit que faire de l’antenne ne durerait pas. C’est alors que la chaine M6 la repère et lui propose un petit format de 26 min de relooking intitulé «Change de look» dont la cible était plus jeune, et cela dure de 2007 à 2008.  C’est un énorme carton d’audience qui est passé d’une diffusion hebdomadaire à quotidienne. Emilie approfondit son métier et s’intéresse davantage à la psychologie des femmes, parce que derrière le relooking il y a des vraies problématiques de vie, des corps qui ont changé, des problèmes de confiance en soi. Une expérience très enrichissante selon elle.

En 2009, Emilie deviendra le binôme de Christina Cordula dans l’émission « Nouveau look pour une nouvelle vie », émission diffusée une fois par mois jusqu’en 2012. Par la suite Emilie décide d’arrêter le relooking parce qu’elle avait envie d’autre choses, elle sort un livre intitulé « So basic so chic », fort de son expérience en relooking, où elle donne tous les basiques à avoir dans sa garde-robe : les bons jeans, les bonnes baskets… livre qu’elle a co-écrit avec Anne Humbert avec qui elle avait travaillé des émissions de mode. Parallèlement à toutes ces expériences, elle continue à exercer son métier de journaliste mode : Emilie couvre les défilés, réalise des interviews de mannequins, travaille sur des émissions de mode mais derrière l’antenne, émissions plus confidentielles toujours autour du relooking avec moins de pression d’audience, et plus de liberté dans ses choix.

En 2016, le ELLE lui propose de faire une émission « Belle comme un camion », une série de 16 épisodes entre 2016 et 2017, qui sont diffusés sur la chaine du ELLE, Elle Girl. C’est un succès ! L’équipe est canon, l’ambiance est détendue et toutes filles sympas !

En 2017, Emilie qui est très suivi sur les réseaux sociaux décide de faire du tri et organise un vide dressing sur Instagram. Elle poste des photos, notamment beaucoup de pièces vintages et des levis 501. En deux week-ends d’affiliés c’est un carton ! Les filles étaient comme des dingues et lui demandaient de continuer. Emilie décide donc de chiner des stocks de jeans pour les revendre. Elle réfléchit ensuite à les rendre un peu plus « glamour » et y ajoute des broderies, les recoupe et les ajuste, bref les améliore à son gout et trouve une marque « Bue jean white shirt » : le nom de la base de sa garde-robe : un jean et une chemise blanche !

Emilie décide alors de développer sa marque, pendant ses vacances d’été, entre Ibiza et Formentera, elle rapporte des paniers ronds qu'elle met en vente en ligne et qui partent dans l’heure !

Son déclic entrepreunarial ?

Emma CASANOVA est une amie de jeunesse d’Emilie et corse comme elle. Il y a 10 ans déjà elles voulaient déjà faire quelque chose toutes les deux, adorant la mode et se complétant très bien mais Emma était partie vivre en Afrique avec sa future famille donc elles ont mis le projet a l’eau tout en restant en contact. Concours de circonstances, Emma a monté une marque « gypset » de fringue à Djibouti. Lors de son passage en mai 2017 à Paris elles organisent une vente toutes les deux. La vente cartonne autant que leur binôme.

A l’issu de cette vente, elles décident de conjuguer leur talent et de créer l’entre 2 de leurs marques : un univers glamour, sympa avec les bons basiques, cool et féminine et surtout  pas trop sophistiquée, la garde-robe idéale quoi ! Né The Emme store.

Leurs premières pièces voient le jour en décembre 2017 et depuis Emilie et Emma sont lancées. Il n’y a pas vraiment de collection, elles sortent les pièces qui leur plaisent dans l’air du temps et selon leurs envies et leurs coups de cœur. Elles montent un eshop dans la foulée mais leur volonté est de faire des pop-up stores un peu partout pour présenter leurs pièces.

Les projets ? Un prochain pop-up à Marrakech pendant les vacances de Pâques, dans un showroom sublime avec des créatrices marocaines. Super défi ! Emilie s’envolera pour Bali dans 3 semaines pour récupérer des maillots de bain et du beachwear. Leur idée : ramener des choses des quatre coins du monde et de bonne qualité et évidemment vendues à des prix raisonnables.

Emilie et Emma gèrent tout de A à Z, de la production aux envois, un vrai boulot et un nouveau challenge pour cette Cool Mum qui arrive à dégager du temps pour sa fille (sublime) Romy parce que c’est aussi une maman poule !

Nous on adore the Emme Store et on espère que vous aimerez aussi !

DSC06716 2.jpg

#Les activités extra-scolaires de ta fille c’est plutôt intello – ou sportif? Que fait-elle comme activités et où ?

On essaie de faire les 2, visites, ciné et musées le week-end et athlétisme à Paris à la Mairie du 2ème arrondissement de Paris le lundi soir. Et surtout parfois on ne fait rien d’autres que "chiller" à la maison, ou recevoir des copains et des copines. Romy s’organise et invite des potes comme si elle avait 15 ans... Je suis souvent la dernière informée! 

Sinon les activités c’est surtout dans le sud à Eygalieres en Provence pendant les vacances. Avec sa grand mère enseignante pendant 30 ans, ça chôme pas! Stage de tennis, alterné avec stage de Poney, ainsi que stage de je sais pas quoi. Que des stages! Elle s’éclate et monte Winsley son propre poney qu’elle a eu pour ses 6 ans. 

 

#Un Bon Plan restau (ou plusieurs) « kids- friendly » et « parents happy » à Paris où tu prends plaisir à aller avec elle ?

On habite à côté du quartier Japonais de Paris. On adore les "bubble tea" de chez MoMo un mini resto taïwanais de la rue de la Michodière à Paris,  avec une patronne énergique et trop sympa. Quand elle était petite, on se tapait des Couscous au Marché des enfants rouges, pratique parce que les enfants peuvent gambader entre les tables en extérieur. 

Sinon Romy c’est la boss de tous les John Weng (fusion thaï) car ils sont tout simplement à son papa. Elle passe derrière le comptoir et connaît la carte par coeur. Je vous conseille le bobun poulet satay et le tiramisu au litchi. Je peux crever !  

 

#Un hôtel (ou plusieurs) « kids-friendly » en dehors de Paris (ça peut être partout dans le mooooonde entier) où tu aimes aller et que tu peux conseiller pour des vacances en famille ?

N’importe quel hôtel sur la plage ou avec une piscine fait l’affaire avec des enfants je trouve! On est plutôt roots nous en voyage... Je déteste les clubs, les mini-clubs et tout ce qui met les gens dans des groupes ou des cases. 

On a un souvenir inoubliable du Green Blue, 4 cabanes en bambous sur l’île de Koh Rong Samloem au Cambodge. Pas du tout "kids-Friendly" en revanche! 4000 heures de bus pour y accéder de Phnom Penh + 1200h de bateau. Mais aucun réseau sur l’île, un lagon transparent devant la porte de la cabane, du sable blanc, le bruit de la jungle la nuit, des gekos et plein d’autres bestioles qui s’invitent dans la chambre . Roots je vous ai dit! 

Idem sur la plage de Gamboa au large de Salvador de Bahia, plage à perte de vue, pousada à quelques mètres, musique brésilienne a fond... ça me donne envie de repartir tiens! 

Plus confort et beaucoup plus cher aussi le Royal Palm ou même le Sofitel à Marrakech avec leurs piscines chauffées et leur gentillesse infinie avec les enfants. 

Toutes mes adresses sont sur une nouvelle appli avec laquelle je collabore ça s’appelle Flâneur est c’est génial, tu partages des carnets de voyage et tes meilleurs plans vacances avec ton réseau. Parce que moi je ne me fie pas trop aux commentaires de Fritz de Hambourg sur une guest-house en Thaïlande sur TripAdvisor. En revanche, mes potes qui ont les mêmes goûts que moi et qui en reviennent, je vais leur faire une confiance aveugle.  Cette app est en passe pour devenir Indispensable! 

44901985.jpg
1090831.jpg
43880979.jpg
79868948.jpg

 

#Les weekend avec ta fille ça ressemble à quoi ?

Alors je suis loin d’être la mère parfaite qui multiplie les activités ! 

On traine à la maison, on promène le chien aux Palais Royal ou aux Tuileries où elle fait  du trampoline pendant que je me gèle en la regardant et que limite j’ai mal au coeur à sa place . Le soir c’est Film en famille, je fais son éducation ciné avec tous les films des années 80 que je kiffe de regarder à nouveau : Rabbi Jacob, Top Gun, Flashdance, les Goonies, la Boom, Gostbusters. Le dimanche elle va chez son papa et elle profite de sa petite sœur. Rien de bien trépidant mais le weekend c’est fait pour se reposer et je suis pas une hystéro de la sur-activité. 

 

#Les fringues de ta fille ? Tes boutiques et marques « mode – enfants » fétiches ?

Jusqu’au CP je me suis ruinée chez Bonpoint et Bonton en complètant avec Monop. Un jour ou je lui mettais une énième blouse en Liberty que j’adore, elle m’a suppliée d’arrêter de l’habiller en ce qu’elle appelle « petite mignonne ». J’ai du me résoudre à l’habiller plus « cool ». Depuis c’est principalement Zara et Mango. Les slim H&M sont très bien coupés aussi. J’essaie d’atténuer son côté Nicki Minaj car elle pourrait sortir toute en paillettes et en licorne, et même maquillée. 

Je me fais encore plaisir avec Bobo Choses et The Animal Observatory que je commande sur Smallable. Et récemment mon amie d’enfance a créé We Are Kids, une marque eco Friendly dont la collection été inspirée d’un vestiaire vintage est sublime. Combi Short en éponge et veste en chambray, j’adore! 

 

#Quand « MUM » bosse pendant les vacances c’est plutôt Centre aéré/garderie ? Grands-parents? Super-Nanny ?

C’est un billet d’avion en UM et direct soit en Provence dans la famille de son papa, soit en Corse chez ma mère. Toutes les vacances sans exception, depuis qu’elle est toute petite. Elle profite de la nature, de la mer et s’aère de Paris. Indispensable.

 

#Quel univers as-tu voulu donner pour la déco de la chambre de ta fille? Tes bons plans déco pour kids ? Shop ? E-shop ?

Romy a 2 chambres, en bas c’est le petit cocon cosy et surchargé. En haut c’est son salon où elle reçoit ses copines. 

C’est un mélange de souvenirs de voyage, de photos, de petites breloques qui pendouillent partout. Elle a tout son univers avec plein de peluche et de petites trouvailles qu’elle aime accumuler. J’ai chiné plein de choses sur Ebay, un berceau en rotin, des petites choses au crochet. Je lui ai mis un tapis que m’a offert Soufiane Zarib à Marrakech. Et j’adore toutes les petites lumières tamisées, les guirlandes etc... de temps en temps j’arrache en scred un autocollant moche ou un poster atroce qu'elle a collé mais globalement. Récemment le père lui a emmené une parure de draps de Justine Bieber. Je l’ai rangé elle ne s’en souvient plus. Tant mieux. Mais globalement sa chambre lui  ressemble, c’est ma pièce préférée de la maison. 

 

#As-tu déjà organisé des goûters d’anniversaire pour elle? Comment tu t’organises? Tu fais tout toute seule ? Tu délègues ? Tes bons plans et bonnes adresses !?

Ça dépend des années, j’ai tout fait. Anniversaire organisés avec cours de danse. Anniversaire à la plage, goûter avec juste ses meilleurs potes. Ça dépend de ses envies et de l’endroit où on se trouve le 30 juin. 

 

 

#Cuisines-tu pour elle ?Donne-nous des petites recettes fétiches qui fait son bonheur ?

Je suis nulle en cuisine. Son bonheur? Une assiette de croustibat avec des haricots verts. J’ai un peu honte . 

 

#Ta fille a-t-elle un livre qu’elle adore, si oui lequel  ?

C’est l’histoire d’Hachiko le chien qui a attendu son maître tous les jours à la gare au Japon alors qu’il était mort. Oui c’est pas très joyeux mais elle est très branchée chien et on lui a acheté à Taipei ça nous fait un souvenir comme ça. 

 

#Quels sont tes projets de vacances d’hiver avec elle ?

Elle va passer les vacances d’hiver avec sa mamie qui l’emmène au ski comme chaque année. Moi je serai à Bali pour peaufiner la collection été de The Emme Store. C’est à Noël que nous partons ensemble chaque année Seychelles, Brésil, Barbade, Cambodge ou Maroc. Je la trimballe partout depuis toute petite, surtout des destinations soleil pour que maman bronze un coup en fumant des clopes et en bouquinant. Elle s’éclate dans l’eau, on a des souvenirs inoubliables. 


 

#C'est quoi le bon plan pour concilier vie perso et vie pro quand on est une maman qui entreprend et qui travaille beaucoup ?

Avoir une super nounou compréhensive et dégourdie, des amis fiables et une bonne dose de Self Control quand Tout part en sucette. Même en tournage jusqu’a pas d’heure, j’ai toujours fait en sorte qu’elle ne se sente pas larguée ou stressée. Elle sait  que d’où que je sois la protège et veille sur elle. Alors si sa nounou fait un sac à la dernière minute et que ma meilleure amie vient la récupérer, Maman a tout prévu pour elle et il n’y a pas de quoi s’inquiéter. 

 

#Être maman c’est : 

C’est la chose la plus belle, incroyable, extraordinaire qui me soit arrivé. C’est cliché mais c’est tellement vrai. 

Constance de Schompré